Blog

Autrice : 

Pascale Breton

La quête de sens au travail : un enjeu crucial en entreprise

La quête de sens au travail est devenue un sujet central dans le monde professionnel. Plus que jamais, les individus cherchent à donner un sens à leur activité quotidienne, à aligner leurs valeurs personnelles avec celles de leur entreprise, et à trouver une motivation qui va au-delà du simple gain financier. Cette recherche de sens est particulièrement marquée chez les cadres, qui se retrouvent souvent à jongler entre des responsabilités accrues et des attentes élevées.

Comprendre la quête de sens

La quête de sens au travail se réfère à la recherche d’un objectif ou d’une mission qui donne une signification plus profonde à ses tâches professionnelles. Elle implique de trouver une satisfaction personnelle et un sentiment d’accomplissement à travers son travail. Cette quête peut inclure des éléments tels que l’impact direct et positif sur la société, la contribution à un projet plus grand, ou l’adhésion à des valeurs éthiques et morales.

Le psychiatre et neurologue Viktor Frankl, dans son ouvrage « Man’s Search for Meaning » (en français « Découvrir un sens à sa vie »), a défendu l’idée que la recherche de sens est la motivation principale de l’être humain. Selon Frankl, trouver un sens à sa vie est essentiel pour surmonter les défis et les souffrances. En entreprise, cette théorie se traduit par la nécessité pour les collaborateurs de sentir que leur travail a une valeur et une finalité au-delà des tâches et des difficultés quotidiennes.

La perte de sens en environnement professionnel

L’ultracomplexité des environnements professionnels actuels constitue un terreau fertile à la perte de sens. Or, selon Viktor Frankl, le besoin de sens est la motivation première de l’être humain. Pour garantir la pérennité de l’entreprise, il est donc essentiel d’adresser ce besoin fondamental.

L'importance de la quête de sens

Dans le chaos ultracomplexe qui accompagne l’émergence de l’Intelligence Artificielle (IA), il est nécessaire autant qu’éthique de garantir un environnement propice au développement de la spécificité humaine, à savoir l’Intelligence Humaine. Pour cela, cultiver la quête de sens devient impératif afin d’assurer la meilleure adaptation à cette complexité croissante.

Répondre aux enjeux humains et existentiels

Faire face aux mutations technologiques implique de répondre également aux enjeux humains et existentiels au sein de l’entreprise. Une telle réponse passe par l’élévation du niveau de conscience de l’équipe dirigeante. Cela signifie de renforcer la responsabilité des dirigeants sur le plan humain et aiguiser leur capacité à manager de façon responsable.

Le rôle crucial des dirigeants et managers

Les dirigeants jouent un rôle crucial en tant que témoins
privilégiés de la question du sens au travail. Ils sont les premiers à constater les effets catastrophiques de l’absence de prise en compte de ce besoin fondamental. Ils ont alors une double responsabilité, pour eux-mêmes et pour leurs collaborateurs, de veiller à ce que leurs équipes trouvent un sens dans leurs missions, ce qui en retour, contribue à la pérennité et à la réussite de l’entreprise.

Les chiffres de la souffrance au travail

Selon une étude réalisée par l’Observatoire de la Souffrance au Travail (OSAT), 52% des cadres interrogés déclarent ne pas trouver de sens dans leur travail. Cette situation est alarmante car elle a des conséquences significatives sur la santé mentale et physique des collaborateurs. Les statistiques montrent que 40% des cadres souffrent de stress chronique, 30% d’entre eux sont en situation de burnout, et beaucoup d’autres ressentent un désengagement profond vis-à-vis de leur travail.

Pourquoi les cadres sont-ils particulièrement touchés ?

Les cadres sont souvent à la croisée des chemins entre les attentes de la direction et les besoins de leurs équipes. Ils doivent gérer des objectifs de performance élevés tout en maintenant un environnement de travail sain et motivant. Cette pression constante peut entraîner une perte de sens et de graves conflits de valeurs générant de la souffrance.

Que peuvent faire les entreprises face à la perte de sens et à la souffrance des collaborateurs ?

Pour répondre à cette problématique, les entreprises commencent à repenser leur approche du management et peuvent travailler sur plusieurs axes :

  • Favoriser la transparence et la communication : les collaborateurs doivent comprendre la mission et les valeurs de l’entreprise et surtout la manière dont leur travail contribue à ces objectifs.
    Cet axe est un des piliers de l’élaboration du sens dans son travail.
  • Encourager l’autonomie et la créativité : donner aux collaborateurs la réelle possibilité de prendre des initiatives et d’ajuster leurs missions pour renforcer leur sentiment de contribution.
    Cet axe va permettre de nourrir le besoin d’accomplissement qui est la réalisation concrète d’un projet sensé.
  • Nourrir le sens au travail : mettre en place des programmes de soutien aux quêtes de sens et des temps de prise de hauteur pour aider dirigeants et managers à (re)trouver du sens dans leur vie professionnelle comme dans leur vie personnelle.
    Cet axe est celui qui permet de faire de répondre au besoin de sens pour préserver la santé mentale.

Exemples concrets d'initiatives

Certaines entreprises ont déjà pris des mesures pour intégrer la quête de sens dans leur culture d’entreprise. Par exemple, certaines offrent des journées dédiées au bénévolat, permettant aux employés de s’investir dans des causes qui leur tiennent à cœur. D’autres mettent en place des programmes de formation continue, aidant les employés à développer leurs compétences et à se sentir valorisés.

En synthèse

La perte de sens en environnement professionnel est une problématique majeure dans notre monde en constante évolution. Adresser ce besoin essentiel est crucial pour assurer non seulement le bien-être des collaborateurs, mais aussi la longévité et la prospérité de l’entreprise.

En cultivant la quête de sens et en répondant aux enjeux humains et existentiels, les entreprises peuvent alors créer des environnements de travail épanouissants et durables.

En intégrant ces éléments dans votre stratégie de gestion, vous contribuez non seulement au bien-être de vos collaborateurs, mais aussi à la réussite à long terme de votre entreprise. 

Pour en savoir plus sur comment accompagner vos dirigeants et managers vers une culture du sens et répondre aux besoins existentiels des collaborateurs dans un environnement de travail qui favorise la quête de sens, n’hésitez pas à consulter nos ressources supplémentaires ou à nous contacter directement.

L'article vous a intéressé ? Partagez-le !

Zeeko est un cabinet conseil en organisation et management, dédié aux environnements ultracomplexes.

Contactez-nous !